Cap : Attention ça mousse!!

Cap : Attention ça mousse!!

Juillet 2017


Nous avions décidé de passer une petite journée plaisir au camp natu’. Nous étions partis de bonne heure et comme à notre habitude nous avons fait une petite pause exhibe/café sur une Aire de repos.
Ce jour là il y avait beaucoup de touristes malgré l’heure matinale mais nous avons pu profiter de la terrasse et mon Homme de mon jeu de jambe. Évidemment je ne portai aucun sous-vêtements et la vue de mon intimité l’a mis immédiatement en émoi !lol
Arrivés au camp et en tenue d’Eve nous avons pris un copieux petit déjeuner avec vue sur la mer à notre endroit habituel, le Baskin. Le personnel y est charmant. La température était vraiment agréable du matin et même si le vent commençait à se lever nous voulions profiter de la plage peu fréquentée à cette heure là. Après une bonne heure de paresse très sympa sur la plage non libertine, j’ai proposé à MisterK d’aller «visiter» la Baie des Cochons pour tâter la température…Il voyait très bien où je voulais en venir et a accepté avec un petit sourire complice. Pour ceux qui ne la connaisse pas encore, la plage de la Baie des Cochons au Cap est une plage où les coquineries sont « tolérées ». C’est un endroit où les naturistes en famille ne viennent pas. Couples, hommes seuls s’y retrouvent pour soit s’exhiber, soit mater et parfois conclure ! Nous nous sommes retrouvés d’ailleurs en pleine saison en plein milieu d’un véritable « baisodrom », entourés à 360°C de couples qui forniquaient, pour le plus grand plaisir de ces messieurs toujours à l’affut du moindre mouvement. C’est une expérience à vivre. Par contre je le déconseille aux libertins débutants qui pourraient être « effrayés » par ce qui les entours. Si vous êtes jeunes dans le milieu faites vous accompagner par un couple ou un monsieur déjà expérimenté qui pourra vous expliquer les codes et les usages de ce genre d’endroit.
A notre arrivée à cette plage coquine il y avait peu de monde, quelques couples s’installaient et des messieurs étaient gentiment en train de mater au fond de la plage. J’avais déjà « fait la crêpe » pendant une heure et j’étais surtout venue pour voir si je pouvais m’amuser un peu. J’ai donc pris immédiatement la direction des dunes avec mon Homme. Malgré le peu de monde présent sur la plage, j’ai quand même eu l’agréable surprise d’être suivie par 6 ou 7 coquins. Pour la petite information, il est strictement interdit de se promener dans les dunes qui sont une réserve naturelle. Vous risquez une amende. Des libertins aventureux si sont déjà fait prendre par la police montée, mais j’aime bien prendre des risques et pour le moment pas vu, pas pris. Nous savons bien sûr, que c’est à nos risques et périls.
J’ai trouvé un endroit approprié pour m’installer à genoux et les hommes présents ont très vite compris ce que je voulais. Ainsi sous la garde de mon Chéri, je me suis mise à sucer les queues qui se présentaient à moi. Trois loulous seulement ont jouit sur moi, certains étaient restés en retrait préférant se branler à la vue du spectacle et d’autres n’ont pas eu assez de temps pour jouir sur mes seins. Nous évitons de prolonger trop longtemps ces jeux,  pour éviter les débordements et  pour ne pas se faire prendre. Je suis sortie toute luisante des dunes et j’ai été vite me nettoyer dans la mer. Après cette petite matinée très amusante, nous sommes allés nous régaler au Calypso.
Nous ne savions pas encore ce que nous allions faire de notre après-midi, et le beau soleil ne nous incitait pas s’enfermer à l’Histoire d’Ô, même si la perspective d’un petit gang bang était alléchante. Nous avons donc décidé de farnienter un peu sur la plage et de voir si une opportunité pointait le bout de son nez. Nous n’aimons pas du tout prévoir à l’avance nos coquineries. Et sauf pour quelques exceptions, où nous n’avons pas le choix vu l’organisation (gang bang, plan avec scénario) ; nous laissons faire le feeling et les occasions venir à nous. Malheureusement, le vent s’était beaucoup renforcé au cours de la journée et il devenait impossible de rester sur la plage avec le sable qui nous fouettait le visage et les jambes. Nous avons donc battu en retraite prés des bâtiments les plus proches qui se trouvaient être le Glamour Beach. Nous n’avions pas encore essayé ce concept d’après-midi mousse, c’était l’occasion ! La file d’attente était impressionnante mais nous avons pris notre mal en patience au rythme de la musique endiablée et des cris amusés qui fusaient de l’intérieur. Petit conseil, si vous comptez y aller, prévoyez une petite boite étanche pour mettre votre nécessaire! Nous sommes entièrement nue et donc aucun moyen de protéger votre CB ou votre ticket de vestiaire. Si vous êtes d’incorrigibles têtes en l’air, sachez que l’établissement en vend à la caisse.
L’ambiance à l’intérieur était démente et le coin mousse torride. On ne sait pas qui vous caresse dans la mousse et qui se frotte a vous. C’est terriblement excitant ! Nous n’avons pas tardé d’ailleurs à sympathiser avec les personnes qui nous entouraient. Certaines dames n’ont pas hésité à venir se frotter à moi. Je ne recherche pas spécialement les relations saphiques, même si j’ai eu ma période exclusivement bisexuelle mais j’aime ces jeux de séduction avec une femme surtout en club. Et c’est sous l’œil brillant de mon Homme que je les ai caressées et embrassées langoureusement, entourée de toute part par cette mousse sensuelle.
Nous sommes ensuite allés boire un verre du coté sec, où nous pouvions apercevoir un peu partout des couples coquinant à 2 ou à 4. Cette ambiance très festive était encore accentuée à intervalles réguliers par les arrosages au champagne que le personnel de l’établissement effectué sur la foule rassemblée, annoncés à grands renforts de cornes de brume et de percussions. Grisant !! Nous avons vraiment adoré.
Il était déjà relativement tard et nous voulions nous faire beaux pour la soirée. Nous sommes donc allés nous changer à la voiture. N’étant venus que pour la journée, il n’y avait pas d’autre alternative. Qu’est ce que c’est agréable de pouvoir se changer et mettre des tenues coquines à la vue de tous. Certes je suis très exhibitionniste et il m’est déjà arrivée de me changer dans des endroits fréquentés mais il faut quand même faire attention à ne pas heurter certaines personnes, ce qui mets parfois un peu la pression.
Nous avions décidé de passer notre soirée au Waiki avant de reprendre la route. Après notre traditionnel apéro en terrasse pour regarder à loisirs le défilé des tenues coquines et extravagantes pour certaines et certains, nous nous sommes régalés d’un délicieux repas en amoureux autour de la piscine.
Il était temps de repartir, le sourire aux lèvres, ravis de cette journée au Cap des milles plaisirs.

 

Lina

One thought on “Cap : Attention ça mousse!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *