Cap: entre feu et glace!

Cap: entre feu et glace!

sept 2017


 

Nous voilà repartis pour un weekend de 3 jours au pays des libertins. Mon Chéri avait décidé de me faire une surprise dès mon arrivée. Il avait pris contact avec un coquin de Wyylde qui semblait correspondre à ce que j’aimais. Pour me garder le suspens, il ne voulait pas m’en dire plus. A notre arrivée nous avons pris les clés de notre appartement et nous sommes partis faire un petit tour dans le camp histoire de se dégourdir les jambes. Mon Homme m’a ensuite dirigé vers la Pilouterie où nous avions rendez-vous avec C.
Le courant est passé tout de suite avec lui. Il me plaisait beaucoup physiquement, son humour et sa discussion était également très agréable, ce qui ne gâche rien ! Nous avons donc papoté un petit moment pour faire connaissance. Nous avons beaucoup ri en échangeant nos anecdotes respectives  sur le monde du libertinage .Ce que C. ne savais pas, c’est que MisterK avait prévu de nous laisser seul tous les deux avec pour unique consigne de filmer notre rencontre. Il fut donc agréablement surpris quand je lui ai proposé de m’accompagner seule à notre appartement. Arrivés sur place et après avoir installé la caméra, nous sommes rentrés tout de suite dans le vif du sujet. Je me suis mise à le sucer, en dégustant « cette gourmandise » que mon Amour m’avait offerte. Après quelques minutes de cette mise en bouche qu’il a eu l’air de beaucoup apprécier, il me fit allonger sur le lit. Et là, oh surprise nous voilà parti pour 1h30 de baise intensive !!!! Et le mot est faible. Il a tout de suite compris ce que j’aimais. Il m’a malmené, insulté, giflé, fessé, et même craché au visage ! Chose que j’accepte très rarement mais là j’étais tellement excitée qu’il aurait pu me faire n’importe quoi ou presque ! lol. J’étais sa chose, il faisait ce qu’il voulait de moi. N’hésitant pas à me mettre dans toutes les positions qu’il jugeait excitantes. Je suis tombée sur un partenaire de jeu autant joueur et cérébrale que physiquement endurant : un régal ! Je suis rarement comblée avec un seul partenaire mais là j’avoue qu’au bout d’une heure et demie de cette baise très hard c’est moi qui ait baissé les armes. Je lui ai alors demandé de m’inonder de son foutre pour clore la bataille. Ce fut un moment intense comme j’en ai rarement connu. Mais comme disait la pub : « je ne ferai pas ça tous les jours » lol. Je me suis retrouvée avec la sensation d’être passée sous un rouleau compresseur .Pourtant j’ai l’habitude et je suis plutôt endurante dans les jeux très virils. Je me suis même retrouvée à garder pendant plusieurs jours de jolis hématomes ; souvenir d’un après-midi de baise hors du commun.
Je reverrai avec grand plaisir ce coquin, vraiment très sympathique, pour un moment torride. Humm…
La journée était loin d’être finie coté coquineries. Je devais vite me remettre de mes émotions car nous avions rendez-vous avec un autre libertin que nous connaissons depuis quelques temps, F. Il nous avait proposé de nous mettre à disposition son splendide cabriolet pour un shooting photo. Juste le temps de me refaire une beauté et de mettre une jolie tenue et nous voilà repartis pour des photos très polissonnes. Lors de cette séance photo, nous avons passé un moment vraiment sympathique et très érotique. Les badauds du camp ont beaucoup apprécié cette petite exhibe où je me suis retrouvée dans des positions très acrobatiques pour les besoins du photographe. Certains promeneurs se sont arrêtés quelques minutes pour profiter du spectacle et d’autres m’ont encouragé pouce levé avec un large sourire. J’adore ces moments de « complicité » avec les voyeurs lors de mes exhibes.

Mon côté coquine et joueuse a vite repris le dessus et je n’ai pas pu m’empêcher de m’amuser avec F. sous l’œil excité de mon Homme. Une petite fellation par ici, un petit cunni par là…de quoi agrémenter cette série sur le thème des belles carrosseries. Les photos terminées, il était déjà l’heure de se préparer pour la soirée. A cette époque de l’année le camp est très calme et beaucoup d’établissements sont fermés. Nous sommes donc allés boire un petit cocktail à la Pilouterie puis au Gémenos pour déguster une de leurs délicieuses pizzas. La musique du Melrose a attiré notre attention et n’ayant rien  de prévu pour la soirée, nous avons décidé d’y prendre un verre. Nous avons passé une excellente soirée ! Je me suis amusée sur la piste de danse avec une copine coquine très délurée. Et un peu plus tard j’ai pris un malin plaisir à allumer deux cousins accoudés au bar, sirotant tranquillement leur verre. Mon homme adore me voir draguer les messieurs devant lui. Hélas ma rencontre de l’après-midi ne me permettait pas de recoquiner pour le moment. Les assauts virils de mon amant ayant mis mon minou hors-service pour quelques heures. Nous nous sommes donc quittés en nous promettant de nous revoir bientôt.

Le lendemain, la journée était annoncée froide et pluvieuse. Nous avons eu de la chance, la matinée fut relativement ensoleillée ce qui nous a permis de nous promener sur la plage et d’aller voir ce qui se passait sur la baie des Cochons. A notre arrivée tout semblait très calme mais nous avons quand même décidé d’aller faire un petit tour dans les dunes. Parfois les choses évoluent très vite dès que nous passons à l’arrière du décor. Bien nous en a pris car à peine passé le fond de la plage qu’une dizaine de coquins pointaient le bout de leur nez. Je me suis donc agenouillée comme à mon habitude, avec beaucoup de plaisir, sous l’œil vigilant de mon amour de garde du corps. J’ai sucé et branlé sans distinction ou presque les hommes présents. Je ne m’approche pas d’un zizi si l’hygiène me semble suspecte ou le coquin un peu trop bizarre. Tous les hommes présents étaient respectueux mais quelques uns ont préféré rester voyeur. Ça ne me dérange pas et je trouve même cela excitant, je me suis donc occupée de ceux qui le souhaitaient. Rapidement un premier a joui sur mes seins. Cela a souvent pour effet d’exciter davantage les autres hommes présents ce qui fut le cas et  peu de temps après trois autres hommes m’inondaient de leur semence. Je n’en ai pas eu plus pour cette fois-ci car nous avons arrêté rapidement nos jeux. Nous essayons d’être le plus bref possible dans les dunes pour éviter tout problème avec les forces de l’ordre. Ceci a l’avantage également, en pleine saison, d’éviter la cohue et les débordements que peuvent parfois occasionner ce genre de pratique. Nous avons continué la matinée en faisant un peu de shopping. Le midi nous avons mangé à la canne à sucre qui en cette saison à une vue imprenable sur la mer .Le Mississippi juste devant lui, ayant été démonté pour la basse saison. Le temps se faisait menaçant et nous n’avons pas eu le temps de rentrer à l’appartement pour nous mettre à l’abri quand une violente averse orageuse s’est abattue sur le camp. Nous nous sommes réfugiés dans le bar le plus proche en attendant que les intempéries se calment un peu.

De retour à l’appartement quelques envies coquines ont émergé dans nos esprits lubriques…. et une séance Uro s’est vite improvisée. Nous aimons de temps en temps pratiquer ses jeux même si cela reste assez exceptionnel et uniquement au sein de notre couple. Après une petite sieste réparatrice nous voilà repartis pour une soirée au milieu d’un camp déserté pour cause de mauvais temps. Personnellement nous apprécions aussi de séjourner en cette saison. Quand il y a moins de monde, l’ambiance nous semble plus conviviale et familiale autant avec les personnes que nous croisons dans le camp qu’avec les commerçants. Nous avons passé la même soirée que la veille avec un petit apéro à la Pilouterie et un dîner au Gémenos. Au restaurant nous avons eu la joie de retrouver un couple de coquins que nous connaissons depuis quelques temps. Après avoir papoté un bon moment, nous sommes retournés au Melrose. C’était leur soirée de fermeture et l’ambiance était vraiment très sympa. Malheureusement  nous n’avons pas retrouvé les coquins de la veille…Qu’à cela ne tienne mon Chéri s’est dévoué à notre retour chez nous et il m’a baisé comme il sait si bien le faire sur le balcon de notre appartement. Très excitant !
Bilan de ce weekend: nous avons alterné moments très hot et promenades touristiques. Nous aimons autant l’ambiance du hors saison que celle, pleine d’effervescence du plein été. Chaque période est différente et a ses avantages et ses inconvénients…

 

Lina

One thought on “Cap: entre feu et glace!

  1. Y’a pas de mots . #Lina une Femme Fatale
    Whaouu cette énergie quelle . A

    Dingue existant à Lire pour ces Loulou . Rêverais que tu m’ouvre ma braguette #Lina

    Ferais bien titre … Le galopin de Lina pour 2018 …..

    qui sait . pleins de Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *