Expérience Cuckolding

Expérience Cuckolding

Avril 2017


Nous avons exploré tout doucement les jeux Cuckoldings depuis quelques mois. Il est très difficile de trouver des partenaires à la hauteur. Beaucoup confondent le Candaulisme avec le Cuckolding  et ce n’est hélas pas du tout la même chose, même si il y a des similitudes. Après de longues discussions avec un coquin  sur Wyylde  pour clarifier nos attentes,  le rendez-vous était pris avec L.Nous devions prendre un petit verre rien que tous les deux afin de faire connaissance. Mon Cocu nous observerait sans se faire connaître quelques tables plus loin. Si le feeling était au rendez-vous je devais dans la mesure du possible me montrer « amoureuse » de mon amant aux yeux de tous et bien évidemment aux yeux de mon Cocu.

L. m’a tout de suite plu, la conversation était fluide et le courant passait très bien entre nous. Nous avons pu ,au cours de la conversation, mettre au point les derniers détails nous permettant de malmener et d’humilier mon Chéri avec une délicate perversité.

Ainsi attablés au bar, nous nous montrions très amoureux et complices, enchainant les petits baisers, les caresses, nous prenant la main. Notre entente était réelle et cela se voyait ! Mon Chéri m’envoyait régulièrement des messages me signifiant son haut niveau d’excitation. Comme je me sentais très en confiance avec mon amant, j’ai décidé de partir avec lui dans sa voiture pour rejoindre son domicile. Cela se fait exceptionnellement mais j’avais vraiment un très bon ressenti avec L., je l’ai donc suivi sans appréhension et très excitée. J’avais pris soin d’envoyer  l’adresse à MisterK  pour qu’il puisse nous rejoindre, en profitant pour lui notifier par écrit qu’il était bien cocu et qu’il devrait nous obéir au doigt et à l’œil. Nous sommes partis à la voiture de L. enlacés comme deux amoureux transis et riant aux éclats entre deux baisers plein de fougue. J’avais pu capter au passage les yeux brillants d’excitation de MisterK : Il adorait ce qu’il voyait. Arrivés à la voiture de L., je me suis aperçue avec stupeur que mon Homme m’avait envoyé un message : J’avais gardé les clés de la voiture !! Il était donc coincé ! Nous avons rapidement fait un crochet pour les lui donner .En arrivant à sa hauteur, je lui les ai lancé avec dédain, lui faisant comprendre que ce contretemps m’avait contrarié. Je voulais d’entrée de jeu l’humilier devant mon amant et qu’il n’est aucun doute sur mon état d’esprit. Nous avons enfin pu reprendre la route avec mon adorable coquin. Le chemin me parut long jusque chez lui, même si la conversation aller bon train et que nos mains se baladaient allégrement à chaque feu rouge. À notre arrivée nous n’avons pas perdu de temps et nous avons commencé à nous embrasser et à nous caresser avec passion en attendant la venue de mon Chéri. Quelques minutes plus tard, il sonnait à la porte et c’est moi qui lui ai ouvert,  lui ordonnant de se mettre dans un coin de la pièce et de ne pas bouger. Il s’exécuta avec docilité. Il pu jouir du spectacle de moi et mon amant en pleine action sur la table de la salle à manger. Ce qui excite au plus haut point mon Cocu de mari c’est de m’entendre dire que je suis « amoureuse » de mon amant et inversement. Il a été servi! Il a ainsi entendu combien j’appréciai L. plus que lui et à quel point nous « avions des sentiments l’un pour l’autre ». Mon amant jouait le jeu à merveille et j’adorais ça, autant que mon Cocu que je regardais à la dérobée par moment. Je précise bien que tout ça n’est qu’une comédie, un trip qui nous excite énormément, MisterK et moi. Je ne pouvais évidement pas éprouver un quelconque sentiment amoureux pour cet amant d’un jour, d’abord parce que je ne le connaissais que depuis quelques heures et surtout parce que j’ai un amour inconditionnel et sans limite depuis plus de 25 ans pour mon Aimé, le seul et l’unique !

Nos jeux de langues et nos caresses dans la salle à manger devenant de plus en plus torrides avec L. nous avons pris la direction de sa chambre. J’ai ordonné à Mister K de se déshabiller et de se mettre à genoux dans un coin en signe de soumission. Je lui ai répété plusieurs fois de baisser les yeux : il n’avait droit que d’écouter nos ébats pour le moment, je ne souhaitais pas qu’il puisse nous regarder. Il n’était pas très obéissant et j’ai été obligée de le gifler à plusieurs reprises pour qu’il s’exécute. Je comprenais dans ses yeux que tout cela lui plaisait beaucoup. J’ai ensuite été retrouvée L. sur le lit, il me caressait avec sensualité répétant que j’étais à lui, qu’il ne pouvait pas se passer de moi et qu’il était « amoureux » de moi comme jamais. Je regardais régulièrement mon Cocu pour vérifier qu’il obéissait bien, les mains dans le dos et sagement à genoux. Quand notre excitation fût à son comble et après un délicieux cunnilingus, j’ai demandé à mon amant de me prendre. J’ai alors donner l’ordre à MisterK de m’apporter le gel et de me préparer. Il s’exécuta sans broncher. J’ai jouis rapidement dés que L. m’a pénétré, un orgasme intense et enivrant. Dans ma jouissance j’ai crié à mon Cocu que mon amant me baisait bien mieux que lui, qu’il n’était qu’un chien, une petite bite ! J’ai été plus virulente que L. qui peinait un peu à faire rentrer mon Homme dans le jeu. Ce n’était pas grave car ce qui plaît le plus à MisterK ce sont MES propos et MON attitude, c’est ça qui l’excite, ma façon d’être salope et humiliante avec lui. Finalement je lui ai ordonné  de nous regarder et de se branler devant le spectacle de sa femme en train de se faire prendre par celui qu’elle « aimait » et qui la baisait cent fois mieux que lui. Il bandait comme un fou et cela m’excitait encore plus ! Le voir ainsi humilié au pied du lit, au plus près de mes ébats me procurait énormément de plaisir et je lisais dans ces yeux qu’il adorait et qu’il en demandait même encore plus ! Malheureusement je sentais que mon amant était à son maximum côté humiliations et je n’ai pas voulu insister. L. était très excité et j’ai vite compris qu’il était tout prés de jouir, je l’ai donc encouragé à se lâcher. J’aime voir mes amants jouir en moi et c’est une des raisons pour laquelle j’adore la position du missionnaire. Quel orgasme en duo pour ce finish !

Il était convenu que nous continuerions ce jeu de rôle jusqu’à notre départ de chez mon amant.

J’ai donc ordonné à mon Cocu de nous attendre dans le salon pendant que nous passions un moment complice avec L. . Je savais que mon Homme serait frustré de ne pas assister à cet échange « amoureux » et je l’avais fait exprès ! Après m’être rhabillée, je suis sortie la première de la chambre et j’ai encore donné l’ordre à mon Chéri de m’attendre dans la voiture pendant que je disais au revoir à mon amant d’un jour.
Ce fut une rencontre extrêmement excitante pour tous les deux, même si nous aurions aimé pousser encore plus loin l’humiliation et les insultes dégradantes. Nous n’en sommes qu’au début de nos aventures Cuckoldings et nous espérons toujours trouver le partenaire idéal qui nous permettra de repousser nos limites.

 

Lina

 

 

One thought on “Expérience Cuckolding

  1. J’adore , hate de lire vos futur experience cuckolding , c’est tres éxcitant , vous jouer votre role de cocufieuse/domina à merveille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *