Flop et fous rires

Flop et fous rires

 Mai 2017


Pour cette rencontre « candau » nous avions envie d’essayer un autre scénario : Je devais rencontrer mon amant, seule dans un bar, pour faire connaissance et voir si le feeling était au rendez-vous. Mon Homme ne serait pas très loin et jouerait au mari voyeur à quelques mètres de là. Mon amant serait au courant du jeu mais ne nous connaissant pas, il ne saurait pas qui l’observerait. L’idée de ce scénario me plaisait beaucoup car cette situation me permettait vraiment de me mettre dans la peau de la femme infidèle et d’être seule pour séduire. Cela fait partie d’un des grands fantasmes de mon homme : il adore me voir jouer « l’amoureuse » au bras d’un autre homme, l’ignorer et le malmener psychologiquement par mes propos qu’il souhaite parfois très blessants. De mon côté j’aime cette comédie, je dis bien comédie car dans la vraie vie nous sommes un couple très uni et amoureux. Je sais que cela l’excite énormément et par effet rebond cela décuple mon excitation. C’est un effet de miroir et c’est pour cette raison que nous avons besoin d’être ensemble lors de nos rencontres ou au moins en relation via un multimédia.

Je me retrouve donc à l’heure fixée à la table du bar, assez vite rejoint par L. avec qui j’avais conversé par tchats quelques heures plus tôt. Nous commençons à papoter de tout et de rien et je sens que mon complice a l’air quelque peu fébrile. Je donne mes impressions par SMS à mon Chéri au fur et à mesure de notre conversation. Mon amant se détend finalement et  l’envie de coquiner se faisant sentir nous décidons de nous retrouver chez lui. Je rejoins MisterK quelques mètres plus loin et nous partons au domicile de mon amant d’un soir. Nos impressions sont identiques, L. semble un peu, voir beaucoup intimidé mais comme  il semble s’être détendu lors de notre rencontre au bar, nous restons optimistes. Nous nous retrouverons donc cette fois-ci tous les trois à son domicile. Mon amant fait la connaissance de mon Chéri autour d’un verre et  je sens que les bavardages risquent de s’éterniser. Je suis du style très impatiente quand nous libertinons : d’abord le sexe et le papotage ensuite ! lol   je prends donc  les choses en main pour ré-ouvrir les hostilités. Je m’installe à genoux devant L. et déboutonne son pantalon pour le sucer devant mon Homme tout sourire. Au bout de quelques minutes, mon amant m’entraîne dans sa chambre et me déshabille avec fougue. Sans plus de préliminaires, il décide de me prendre sur le dos, jambes relevées au dessus de ma tête. J’adore être baisée de cette façon : sans chichi. Une baise hard, directement dans le vif du sujet ! Il me tient les jambes fermement et ses va-et-vient sont énergiques. Je gémis de plaisir, voir plus par moment. C’est très difficile pour moi d’être discrète, lol. Mais au bout de quelques minutes seulement de ces ébats très à mon goût,  il s’arrête soudainement presque horrifié!

Il se relève penaud, et très embarrassé. Il me bredouille alors des excuses à deux balles et me sort une explication : à priori je ressemble à une de ses conquêtes dont il est très amoureux et il ne peut pas aller plus loin. Je suis encore dans le feu de l’action et je mets quelques secondes à comprendre où il veut en venir. Finalement je me relève, essayant tant bien que mal de contenir un fou rire qui commence à poindre dangereusement. J’avoue qu’on ne me l’avait jamais faite celle-là!
Nous retournons au salon où il continue à se confondre en excuses devant moi et MisterK incrédule. Il nous propose à nouveau de prendre un verre pour se faire pardonner mais nos regards complices se  croisent avec mon Chéri et nous décidons sans se concerter de partir pour abréger ses souffrances. Nous avons énormément rit de cette déconvenue sur le chemin du retour. Et nous avons passé une excellente soirée malgré tout. Nous sommes allés dans un bon petit restau histoire de partager un moment en amoureux et rire de nos mésaventures. Les rencontres ne se passent pas toujours comme on l’imagine et  il vaut mieux prendre le bon côté des choses.

Lina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *