Mes pratiques

Mes pratiques

Mes pratiques :


Nous sommes touche-à-tout et curieux de tout. Nous avons beaucoup évolué le long de nos 20 années de libertinage. En règle générale je ne suis pas fan de préliminaires et je préfère l’action  à d’interminables discussions autour d’un verre. D’abord la baise et ensuite on papote !lol. Je n’apprécie pas les câlineurs, bisounours et autres masseurs, je recherche de la baise hard, je m’ennuie très vite si on ne s’occupe pas de moi virilement (j’apprécie la douceur quelques fois, dans certains scénarii seulement). Mon Chéri me suit partout, absolument partout ! Les cas sont rares et exceptionnels où je rencontre seule. Et bien entendu nous nous disons tout. Il est au courant de tout ce que je fais et rien n’est décidé sans l’accord de l’autre. Lors de nos rencontres, nous essayons dans le mesure du possible de photographier et filmer pour en garder un joli souvenir (tous les visages et tatouages sont floutés). Je ne fais des rencontres en duo ou trio que si les hommes me plaisent vraiment physiquement et si j’ai un bon feeling. Les seules exceptions à cette règle sont en Gangbang et Bukkake. Dans ce genre de pratiques je ne fais aucune distinction d’âges, de physique ou de race, tout le monde est le bienvenue !

*************

Échangisme :

Notre pratique a débuté par des rencontres avec des couples dont Madame était bi. J’étais très friande de ces jeux lesbiens et c’est d’ailleurs ce qui nous a amené au libertinage avec mon Chéri. Après cette période très active côté « couple » et quelques belles rencontres, nous nous sommes lassés. Les couples ,on trouve ça souvent trop compliqués pour nous!lol. Il arrive hélas que Madame joue le jeu pour faire plaisir à Monsieur, et cela se sent. Nous nous sommes parfois trouvés dans des situations cocasses plus ou moins agréables d’ailleurs.Comme des disputes conjugales à notre arrivée, ou la « disparition du couple » quelques heures après notre rencontre sans plus d’explications….De plus MisterK ne se retrouve pas dans l’échangisme et n’éprouve pas le besoin ni souvent le désir d’une autre partenaire. Il aime rester en retrait et voyeur de mes ébats. C’est là, la clé de son plaisir. Bref depuis notre retour chez les libertins, nous ne souhaitons plus rencontrer de couple seul pour coquiner. Nous pouvons en croiser et faire connaissance avec plaisir lors de soirées privées sur le thème du gangbang  ou pendant nos séjours au Cap lors de nos sorties en club mais c’est tout.

Bisexualité :

J’ai été très attirée par les femmes depuis très jeune et ces jeux entre filles, m’ont toujours beaucoup excitée. Je peux être très active si la partenaire me plait vraiment et si les jeux sont partagés. « L’étoile de mer » très peu pour moi ! Malheureusement au fil des années je me suis révélée très vaginale et du coup le plaisir entre femmes m’ennuie rapidement. J’apprécie toujours le jeu de la séduction avec une femme, ses caresses, ses baisers et je résiste difficilement quand nous sommes en Club à l’appel d’une danse langoureuse avec une fille qui me plait. Je ne recherche donc pas spécialement de femme bi mais disons que lors d’une soirée privée ou d’une sortie au Cap, je me laisse tenter facilement. En plus ce genre de situation excite énormément mon Homme alors pourquoi s’en priver !

Trio/duo :

C’est une de nos pratiques mais pas la plus fréquente. Je suis assez gourmande et souvent un seul homme ne me suffit pas.De plus je suis assez hard dans mes ébats et le coté calinou/caresses ne me plait pas longtemps voir pas du tout.Les tendres échanges sont le privilège de mon Aimé. J’aime l’action et l’action qui dure. Du coup je reste souvent sur ma faim avec un seul kokin. J’apprécie de temps en temps un trio avec deux hommes, MisterK ne participant toujours pas dans ces cas là et préférant prendre des photos et jouir du spectacle. En ce qui concerne le duo c’est uniquement dans le cadre de jeu très scénarisé (candau/cuckold/exhib/lieux insolites…). La rencontre  5 à 7 dans une chambre d’hôtel ne me fait absolument pas rêver !

Exhib/photos :

C’est une véritable passion pour nous deux avec mon Chéri. Il adore la photo et moi j’adore m’exhiber dans divers endroits, plus insolites les uns que les autres. Nous aimons l’exhib pur avec le risque qui va avec. Jouer avec le feu. Le faire aux heures où il y a le plus de monde, là où il y a du passage. C’est terriblement excitant d’être à deux doigts de se faire prendre ! Mais nous aimons également nous inventer des histoires et partir dans des délires de création. Cela nous donne l’occasion de faire de jolis clichés mettant en avant une partie de notre patrimoine ou de notre culture.

Candaulisme :

Mon Mari est voyeur et il éprouve énormément de plaisir à me voir dans les bras d’un autre homme. Ceci correspond effectivement à la définition simplifiée du Candaulisme.  Malgré tout, de part nos expériences souvent déconcertantes face à cette pratique, quelques mise au points s’imposent… D’abord plaire à un couple pratiquant le Candaulisme, ce n’est certainement pas draguer Madame sans s’occuper de plaire à Monsieur. C’est à un COUPLE libertin que vous avez à faire. Il faut que les deux vous jugent digne de confiance. De plus la femme d’un couple Candauliste, comme toute femme libertine d’ailleurs, n’est pas une trainée, une Marie-couche-toi-là, mais une femme qui va au bout de ses envies. Ce qui n’empêche pas éventuellement celle-ci de jouer la salope mais n’oubliez pas que ce n’est qu’un rôle. Idem pour Monsieur, peut-être que le scénario choisi vous donne l’illusion que Monsieur est soumis mais ce n’est qu’un scénario !
Et n’allez pas croire que l’homme d’un couple pratiquant ce genre de libertinage ne parvient pas à satisfaire Madame, c’est bien souvent le contraire. Il faut une bonne dose de complicité et d’entente sexuelle dans un couple Candauliste pour vivre pleinement et avec plaisir ce genre de fantasme. Un dernier point, en tant qu’amant c’est à vous de vous adapter aux envies et fantasmes du couple qui vous invite dans leur monde et non l’inverse.
Ce que moi, je recherche dans ce style de libertinage, c’est avant tout la séduction. Être séduite et séduire devant mon mari voyeur et quelque chose qui m’excite au plus haut point. J’aime me sentir désirée dans des situations de la vie de tous les jours (bar, restaurant, magasin, promenade en ville…). Jouer l’infidèle en me sachant regarder par mon Homme, c’est ça qui me plaît ! Et si mon amant rentre vraiment dans le jeu et cherche par tous les moyens de séduction possible à me faire craquer alors mon instinct de salope se réveille instantanément, et tout est possible ! Nous aimons scénariser au maximum ces rencontres, quitte à jouer vraiment des personnages et à trouver des scénarii un peu loufoques !

Dernière mise au point, on peut voir une certaine ressemblance entre le Candaulisme et le Cuckolding. Il y a néanmoins certains points qui diffèrent totalement.La  notion de voyeurisme est bien présente dans les deux pratiques mais :

-Pour le mari candauliste, c’est le fait d’imaginer ou de voir sa femme avoir des rapports sexuels avec un autre homme qui lui procure du plaisir, c’est un fantasme qui prend forme.Le cocu ne participe pas.
-À l’inverse dans le Cuckolding, la notion d’obligation est plus centrale ainsi que la nécessité de sa présence devant le duo formé par sa femme et le bull. Le mari est soumis alors à la vision de sa femme en train de coucher avec un autre homme et subit les humiliations des deux.

Cuckolding :

Le Cuckolding est une pratique un peu particulière. Ce que nous recherchons avec cette pratique c’est que le mari (Mister K) soit le cocu volontaire du couple formé par moi(Lina) et mon amant(le Bull). Il y a obligatoirement une notion d’humiliation et de soumission du mari au couple adultérin qui est complice. Dans ce type de rencontre je fais subir toutes sortes d’humiliations que je trouve excitantes à mon Cocu de mari : Affichage de mes liens amoureux avec mon amant, insultes, attaches, obligations d’actes (actes sexuels sur mon amant par exemple, sachant que mon Homme n’est absolument pas Bi), services rendus à moi ou à mon amant. Je souhaite que mon amant fasse de même envers le cocu. La participation active de l’amant est une condition indispensable à la réussite du jeu et à l’atteinte d’un plaisir partagé pour les participants. MisterK éprouve du plaisir principalement dans mes propos  et dans les humiliations que je suis capable de lui faire subir mais de mon côté j’ai besoin que mon amant soit dans le même trip que moi. Cela m’est nécessaire pour être vraiment dans le jeu et donc être encore plus chienne envers mon Cocu .Le Cuckolding est avant tout cérébral. Tout se joue dans la théâtralité, plus les personnages seront extrêmes et crédibles dans leurs attitudes, plus le plaisir atteindra son paroxysme. Bien sûr, tout ceci n’est qu’un simulacre et une fois le jeu terminé chacun reprend sa «vraie vie» : Plus d’humiliations ni de cocufiage en règle. Je retrouve mon Amour de mari!

Nous trouvons très difficilement des hommes réellement expérimentés dans ce jeu très spécial. La plupart confondent avec le Candaulisme. Ce n’est pas du tout la même chose. Si vous nous contacter, de grâce, soyez expérimentés dans ce genre de pratique!

Gangbang :

Le Gangbang est pour moi une pratique que j’affectionne particulièrement. J’adore être baisée à la chaîne et surtout de manière virile et hard ! Préférant l’action aux papotages, je me retrouve parfaitement à mon aise au milieu d’un Gangbang !  Nous recherchons des groupes déjà constitués, sachant que nous avons nos organisateurs dans notre région et au Cap. Nous avons l’habitude de les contacter dès que nous souhaitons organiser ce genre de plan et nous n’avons jamais été déçus.  Nous préférons des hommes expérimentés car je suis très gourmande mais quelques petits nouveaux ne sont pas exclus. Il faut bien commencer un jour ! lol. Nous ne recevons pas pour ce genre de pratique mais pouvons nous déplacer sans problème dans la limite du raisonnable côté kilomètres. Nous acceptons un couple ou deux si le nombre de participants « hommes » est suffisant pour que chacune puisse s’amuser selon ses envies. Nous précisons néanmoins que notre préférence va à des Gangbang où nous serions le seul couple.

 

Pour ce genre de rencontre :

– hygiène irréprochable évidemment

– capote obligatoire

-nombre d’homme minimum 5, pas de maximum.

 

Bukkake:

Voilà mon péché mignon !!

D’abord une petite définition:  c’est une pratique où les hommes éjaculent en grand nombre sur le corps d’une femme. En ce qui me concerne quand je m’amuse en bukkake, je suce et branle à genoux les hommes qui le souhaitent jusqu’à ce que je sois satisfaite du nombre de giclettes sur mes seins. Certains messieurs ne veulent pas que je m’occupe d’eux et prennent leur plaisir à se branler seul juste à la vue du spectacle, ce qui m’excite tout autant. Dans cette pratique il n’y a ni cunnilingus, ni doigtages, ni pénétrations car alors ce n’est plus un bukkake mais un gangbang!

Il peut y avoir « dérapage » lors d’un bukkake. Si le feeling et l’ambiance sont réellement au rendez-vous, je peux avoir très envie de me faire prendre. Quoiqu’il en soit , je ne me force en rien et dans 95% des cas je reste sur un final où je suis dégoulinante de sperme ! hummm

J’adore me retrouver à genoux, entourée de toutes ces belles queues qui ne demande qu’à jouir. C’est un plaisir difficile à comprendre pour certains/certaines mais depuis que j’y ai gouté, je ne peux plus m’en passer ! Mon bukkake préféré : dans les dunes à la baie des Cochons au Cap !!!! Bien sûr il faut faire vite,  la petite balade dans les dunes peut vous coûter chère mais rien que d’y penser, j’en frissonne de plaisir !humm. Sentir chacune de ces giclées sur mes seins me procure une jouissance à la limite de l’orgasme…Si, si !!Pour ce genre de plan il n’y a pas de limite de participants, bien au contraire. J’adore me sentir « oppressée » au milieu d’une foule d’hommes. MisterK n’est jamais très loin pour assurer ma sécurité et profiter du spectacle. Sachant que je ne risque rien, je peux m’abandonner au plaisir. Je suis toujours partante pour un Bukkake, que ce soit en extérieur, en Club, au Ciné X du Cap ou à la fin d’un Gangbang. Toutes les occasions sont bonnes pour branler, sucer et me faire arroser par toutes ces queues qui s’offrent à moi. Petites précisions qui ont leur importance :

-Je ne prends pas le sperme sur le visage ni en bouche.

-Je ne suce pas si l’odeur ou l’hygiène me paraissent suspecte.

-Je me réserve le droit d’arrêter à tout moment, même si tous les participants n’ont pas joui, ou n’ont pas pu profiter de ma bouche ou de mes mains.

 

Dogging :

Le Dogging est une pratique sexuelle partagée entre voyeurs et exhibitionnistes. Elle consiste pour les premiers à regarder les ébats des seconds en plein air ou dans une voiture .Le plus souvent le jeu commence par une exhib de ma part mais il nous est arrivé de baiser tout simplement avec mon Chéri sur le capot de la voiture pendant  qu’un homme ou deux se masturbaient.
Nous organisons régulièrement ce genre de plan. J’adore m’exhiber devant une dizaine d’hommes. En ce qui nous concerne le jeu est toujours bonne enfant et dérape très vite sur des caresses de leurs parts. Je me retrouve alors facilement à genoux pour les sucer à la chaîne .En général  cela se termine par quelques belles giclées  à différents endroits de mon corps ,style mes seins ou mes bas selon mes envies.

BDSM :

Nous avons pratiqué le bondage il y a quelques années mais nous avons rapidement arrêté cette pratique quand l’attrait de la nouveauté s’est estompé. En ce qui concerne le SM pur nous n’en sommes qu’au début d’une évolution de nos pratiques je pense. Nous avons depuis très longtemps utilisé le SM soft : bandeau sur les yeux, attaches aux barreaux du lit, petites fessées pendant l’acte, ect…Mais depuis quelques temps j’en veux plus et les choses se sont corsés dans notre couple. Coté distribution des rôles, je suis soumise même si dans la vie de tous les jours j’ai plutôt un caractère bien trempé. Au niveau sexuel, j’aime me sentir abandonnée sous les assauts de mon Mari dominant. Petits  à petits nous avons évolué avec l’acquisition de matériel (menottes, cravaches…), de jeux de rôles (promenades en laisse, me laisser en pâtures à des hommes présents avec consignes bien précises…). Je ne suis pas vraiment adepte de la douleur excessive mais j’aime que mon Chéri repousse un peu mes limites à chaque fois. Avec ce genre de pratique mon Aimé exerce sur moi une domination avant tout cérébrale qui me fait perdre toute notion avec la réalité. Ce sont des sensations exquises d’abandon et de lâcher-prise. Pour l’instant nous n’avons pratiqué ces jeux qu’au sein de notre couple. Il me connaît bien et j’ai toute confiance en lui .Je ne me sens pas encore capable de jouer avec un autre partenaire. Nous avons essayé le club spécialisé SM au Cap d’Agde : «Le clair-obscur ». J’ai énormément apprécié l’ambiance et les possibilités qu’offre le club en mettant à disposition toutes sortes « d’objets de torture ». J’ai hâte de pouvoir y retourner pour que mon Chéri puisse «m’utiliser» à sa guise. Il nous arrive d’inverser les rôles de temps en temps. Chacun  y trouve une certaine forme de plaisir. Cela reste exceptionnel et le plus souvent à l’occasion de nos jeux Cuckold.

Uro :

Nous le pratiquons assez rarement et uniquement  dans l’intimité de notre couple. Cela permet de pimenter de temps en temps notre sexualité. MisterK aime que je le suce tout en soulageant ce petit besoin naturel, le plus souvent  en pleine nature d’ailleurs ! De mon coté j’adore l’exciter à tout moment quand une petite envie pressante me prend lors de nos balades campagnardes.
Parfois nous allons plus loin en incluant la « douche d’or » dans nos ébats. Pour le moment nous n’envisageons pas d’inclure des partenaires dans ces jeux là.

Sexe anal :

Le sexe anal fait partie de ma sexualité même si ce n’est pas ma pratique dominante. Je suis vaginale à 80 % et je le revendique. J’apprécie néanmoins qu’on vienne titiller cette partie de mon anatomie quand je suis bien excitée et surtout quand je le demande ! Je ne supporte pas qu’on me force ou qu’on insiste à tout prix pour me sodomiser. L’insistance me braque ! Même si c’est un fantasme très répandu parmi les hommes, je veux rester maître du jeu et si dans nos ébats je viens vous guider gentiment vers cet endroit, prenez-le comme une gratification de ma part et non comme un dû!

 

9 thoughts on “Mes pratiques

  1. Bonjour , est ce que dans le cuckolding l’humiliation de l’amant est necessaire pour appler ça du cuckolding ? On peut pratiquer le cuckolding en se faisant humilié uniquement par sa femme ? Moi c’est comme ça que je vois le cuckolding , l’amant est en quelque sorte un sextoy c’est tt , pour moi en tant que cuckold le plaisir viens du fait de voir sa femme à la fois tres salope et dominante , c’est un mixte de ces deux points , et pour la partie dominante ça se joue sur l’humilation , que ce soit par la parole ou les actes , exemple « embrasse moi les pieds pendant que j’embrasse mon homme (amant » ou « mon homme (amant) me baise mieux que toi , son sexe énorme me donne plus de plaisir , ou encore faire une pratique sexuel que vous ne faite pas ou tres rarement avec votre mari . Tte ces pratiques sont extrement éxcitante pour un cuckold et lui prodigue un plaisir immense

    1. Bonjour Sam, effectivement dans le cuckolding c’est uniquement le mari qui subit les humiliations de sa femme et de son amant.L’amant est la pour participer activement à la soumission et à l’humiliation du mari cocu, soit verbalement soit en pratiquant des positions sexuelles non habituelles dans le couple. C’est vrai que c’est très excitant pour les 3!

      1. Bonjour bravo pour votre superbe site ou blog je trouve superbe moi je suis novice
        dans une de vos rencontres avec d’autres personnes ce sera avec plaisir pour être franc je suis novice n’ayant pratiquée très peu de fois merci de votre compréhension

        1. Bonjour Alain, merci pour ces gentils compliments! il faut bien commencer un jour…et pour me rencontrer tout est expliqué dans l’article sur ce blog « me rencontrer ». des bisousxXx

  2. Cette description de vos envies est une merveille de lecture érotique, très bien écrits, bien détaillés, on bande uniquement en s’imaginant participer à une de vos pratiques. Je suis à votre disposition pour des scénarios fétichiste, domination soft, soirée bourgeoises, …
    Merci pour ce superbe blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *