Toute une nuit avec mon amant…

Toute une nuit avec mon amant…

avril 2018


Nous avions déjà tenté l’expérience au Cap : passer une nuit complète avec un amant. Mais lors de cette rencontre MisterK dormait dans la chambre à côté. Cette situation nous avait beaucoup excités à l’époque même si nous avions eu sensiblement les mêmes retours que pour cette fois-ci.
Pour cette rencontre, mon Chéri voulait pousser un peu plus loin l’expérience de cocufiage. Nous sommes donc partis à la recherche d’un amant pouvant me recevoir. L’idée était de passer la nuit entière chez lui, seule, en bonne cocufieuse pour ne rentrer qu’au petit matin !
La plupart du temps c’est mon Homme qui sélectionne les amants potentiels et je valide ou non, son ou ses choix. Cette fois je voulais prendre les choses en main. Me voilà donc parti à tchatter sur notre site de rencontre favori : Wyylde.
Je jette mon dévolu sur un amant que j’avais déjà vu plusieurs fois et avec qui le feeling était top à chaque rendez-vous. Point important MisterK  l’apprécie également beaucoup. Je pouvais donc partir chez lui en toute confiance, ce qui n’est pas négligeable pour le scénario que nous envisagions.
Malheureusement quelques aléas dans l’après-midi ont précipité un peu les préparatifs de la soirée et je suis partie en oubliant la caméra ! Heureusement il me restait encore mon smartphone qui me permettra de faire quelques vidéos et photos.
Mon amour de Mari me regarda donc partir le sourire aux lèvres en me souhaitant de passer une bonne soirée et une bonne nuit avec mon amant. Il était aux anges et souhaitait que je lui envoie, dans la mesure du possible, quelques photos donnant le déroulement de notre soirée. Cela fait partie des conditions pour une rencontre seule, et ce n’est en aucun cas une contrainte pour moi car j’aime émoustiller à distance mon Homme en lui envoyant photos et vidéos « compromettantes ». Cela participe en grande partie à mon excitation pour ce genre de plan.

Pour commencer la soirée, j’avais rendez-vous avec L.dans un bar très fréquenté de la périphérie de Clermont. Il fait un temps magnifique ce soir là et je rejoins donc toute guillerette et excitée mon chéri d’un soir.
Il m’accueille avec un large sourire et m’embrasse tendrement sur la bouche en m’enlaçant. L’air est exceptionnellement chaud en cette soirée d’avril et nous nous installons à la terrasse bondée pour commander des cocktails. Nous papotons avec entrain. L. est un coquin adorable d’une grande gentillesse et ce qui ne gâche rien, très mignon ! J’apprécie beaucoup son aplomb pour ce genre de scénario. Il est effet très difficile de trouver des hommes n’hésitant pas à jouer « l’amant amoureux » en public. Et pour ça L. est parfait ! Il n’est pas timide et il n’a pas hésité à me prendre la main, à passer par-dessus la table pour m’embrasser langoureusement devant tout le monde. J’adore ça ! C’est exactement le genre de choses qui m’excitent énormément. Cela a également le même effet sur MisterK quand je lui raconte les faits ou mieux, quand je peux immortaliser le geste par un cliché. Je me suis beaucoup amusée à aguicher et à allumer mon amant régulièrement, tout en sirotant mon cocktail au beau milieu des allers et venus des clients du bar. La tension sexuelle était palpable entre nous deux. A un moment il a même osé venir caresser mes seins par-dessus la table après avoir entrouvert mon petit haut. Hummm trop bon ! Nous envoyons régulièrement des photos à MisterK… photo en nous tenant la main, photo de mon décolleté que L. avait malicieusement entrebâillé. Mon Cocu était comme un fou à la maison. Il m’encourageait avec quelques « mots doux » particuliers, à être encore plus salope et à bien profiter de la soirée avec mon amant.
Nos cocktails finis, nous décidons de partir chez lui. À peine arrivés, nous ne perdons pas une minute et nous nous embrassons avec une envie de sexe non dissimulée. Je me mets rapidement à genoux pour dévoiler sa queue et le sucer à pleine bouche en plein milieu du salon. Il finit par me coucher sur la table de la salle à manger et à me prendre ainsi en levrette, accrochée à la table. J’étais trempée ! J’ai réussi malgré l’enchainement des orgasmes et l’excitation, a filmé tant bien que mal quelques morceaux de nos ébats. Après un petit rafraîchissement, où L. m’a caressée avec douceur tout en papotant ; nous sommes allés nous coucher comme un « couple officiel ». Je tenais au courant régulièrement mon Homme de ce que nous étions en train de faire. Une fois au lit, je me suis mise à sucer L.de nouveau. Il n’a pas tardé à bien bander et j’ai eu très envie qu’il me prenne, mais cette fois en missionnaire, ma position préférée. J’adore cette position qui me procure énormément de sensations physiques et cérébrales. Je peux voir mon partenaire, partager son excitation, plonger dans son regard. Le regard, mis à la première place dans mes duos. Ce fut un savant mélange entre me faire l’amour et me baiser …j’ai pris un pied énorme ! Cette alternance de pénétrations lentes puis vigoureuses m’a donnée une suite d’orgasme fabuleux. Je me suis retrouvée toute tremblotante dans ses bras pendant qu’il me caressait amoureusement les cheveux et le visage. J’apprécie ces moments de tendresse et de complicité uniquement avec un amant avec qui je m’entends bien et seulement après avoir baisé. Ce qui signifie, très rarement. Je réserve ces moments de douceur à mon Amour dans 99% du temps.
J’ai effectivement découvert au fil des rencontres que je ne supporte pas les blablas interminables avant une partie de baise et encore moins les massages et les calinous. Mais j’avoue que je peux apprécier parfois ces moments de complicité/tendresse après une bonne partie de baise si l’entente avec mon/mes partenaires est bien réelle.


Juste avant de m’endormir j’ai envoyé un dernier sms à MisterK pour lui signifier qu’L. m’avait à nouveau bien baisé et que nous allions nous endormir comme deux amoureux. Il m’a souhaité une bonne nuit et je suis donc partie dans les bras de Morphée pour quelques heures. N’étant pas avec mon Amour tout prés de moi comme j’en ai l’habitude, ma nuit fut agitée et je me suis réveillée plusieurs fois ; regrettant par moment la présence de mon Homme contre qui j’adore me blottir la nuit. Mais très vite, l’excitation reprenait le dessus en prenant conscience de la situation dans laquelle j’étais : une bonne petite Hotwife infidèle qui passait la nuit avec son amant ! Finalement mon amant se réveilla vers 5h ; il me caressa doucement jusqu’à ce que je me réveile complètement. L’effet fut immédiat  et j’ai eu à nouveau très envie de lui. Je me suis donc mise à le caresser et à le masturber, pendant qu’il me caressait le clito. Il m’a fait jouir en me doigtant profondément, vigoureusement comme j’aime et à mon tour je l’ai masturbé jusqu’à ce qu’il vienne m’inonder le ventre de sa semence. Ce coup-ci nous étions bien réveillés. Comme il était prévu que je me lève de bonne heure, j’ai profité de l’occasion pour filer me préparer dans la salle de bain.
Il était convenu avec mon Cocu que je ne prenne pas de douche pour garder sur moi l’odeur du sexe et de mon amant. Nous nous sommes dit au revoir tendrement avec L. et il m’accompagna jusqu’à la porte en me souhaitant un bon retour.
Je suis rentrée à la maison en ayant l’impression de flotter sur un nuage. Quelle expérience !
Pendant le trajet MisterK m’a envoyé une photo qu’il avait prise pendant la nuit : il s’était fait jouir. Le vilain ! Il savait que, voir le résultat de son excitation allait me rendre folle !
En arrivant chez nous, MisterK m’attendait de pied ferme.
Je n’ai pas eu le temps d’ouvrir la bouche car à peine rentrée il me fit comprendre que j’étais une bonne petite chienne et que si je m’étais bien faite baiser par mon amant toute la nuit, maintenant c’était à lui de profiter de moi sans s’occuper de mon plaisir.
Il m’a baisé rapidement et violemment me giflant et me traitant de salope et de traîné. J’étais au comble de l’excitation et même si il était sensé ne se préoccuper que de son propre plaisir, j’ai eu une multitude d’orgasmes. Il a joui rapidement en me prenant à même la table de la cuisine. Un moment vraiment intense pour tous les deux.
Lors du débriefing nous avons convenu que cette pratique n’était pas notre préférée ; même si cela nous excite beaucoup.
Passer la nuit complète loin l’un de l’autre est difficile pour nous.
MisterK m’a avoué qu’il préférait voir les choses en réel et qu’il était compliqué pour lui de m’imaginer dans les bras d’un autre même si je lui ai envoyé des photos et qu’il a pu visionner quelques morceaux de vidéos par la suite.
De mon côté la nuit fut longue et je me serai bien vu raccourcir cette rencontre en rentrant à 2h du matin par exemple. J’ai eu très envie au cours de la nuit de retrouver mon Amour de Cocu et qu’il me baise sauvagement pour me faire « payer » mon infidélité ; puis m’endormir dans ses bras comme j’en ai l’habitude…

Malgré ce petit bémol, nous avons été très excités par ce plan. Je ne pense pas néanmoins que cela se renouvellera en l’état (peut-être en version plus courte), ou alors très occasionnellement. Nous avons trop de mal à être séparé lors de nos jeux. Il a besoin de me voir en vrai et moi j’ai besoin de son regard posé sur moi pour exacerber mon excitation.

Lina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *