Une journée pleine de rebondissements…suite 3

Une journée pleine de rebondissements…suite 3

Janvier 2018


Acte 4

Le reste de la bande est arrivé quelques minutes plus tard; ils avaient été coincés par les embouteillages . Après avoir salué mes nouveaux compagnons de jeux et une visite rapide des lieux, je décide de ne pas perdre de temps. Je suis du style à rentrer très vite dans le vif du sujet quand il s’agit de sexe. On sait pourquoi on est là, alors inutile de tourner autour du pot! Je m’installe donc à genoux au milieu de la pièce et commence à sucer les queues spontanément sorties des pantalons comme par miracle. Je commence à m’habituer à ce phénomène qui m’arrive assez fréquemment. Je m’installe à genoux quelque part (coin câlin, plage, salon ect…) et voilà que des queues toutes bandantes se dressent vers moi ! Vous avez une explication ?!!! lol

Après avoir pris tout mon temps pour gouter chaque « membre » présent, J.C. me demande à l’oreille si je souhaite qu’il me prenne. Quelle question, j’en crève d’envie ! Je m’installe alors sur la banquette du salon, en levrette, cul bien tendu. Il me pilonne sans ménagement et j’adore ça, me fessant de temps en temps. Il passe la main à un complice, et les sensations s’enchainent d’une queue à l’autre au même rythme que mes orgasmes. Ils n’hésitent  pas à me baiser bien à fond avec des coups de reins bien sentis.  J.C. le plus déluré de la bande m’écarte la chatte et montre à tous comme je mouille bien et comme elle est bien dilatée. Très excitant ! J’aime qu’on me traite comme un jouet sexuel, qu’on m’humilie par des mots et des gestes. Cela peut paraître dégradant pour certaines ou certains, mais pour moi cela me procure un plaisir indescriptible. Évidemment malgré les apparences tout se passe dans le respect de mes limites et mes amants veillaient toujours à ce que j’apprécie ce qu’ils me faisaient et à ce que je sois confortablement installée.

Je décide au bout d’un moment d’essayer la chambre que j’avais visité un peu plus tôt. Et c’est les quatre fers en l’air que nos amusements ont repris. Chacun me baisait à tour de rôle sans le moindre temps mort et  je voyais à peine mon Chéri photographiant et filmant tant le plaisir était intense. J’étais arrivée avec mon Plug et cela avait beaucoup plu. Ils savaient que mon petit cul était prêt  et ils n’ont pas tardé à vouloir en profiter. C’est J.C. qui s’est porté candidat avec beaucoup d’enthousiasme. Il avait très envie d’un double et moi aussi ! J’appréhendais un peu qu’il me prenne mon petit cul car il était vraiment très bien membré et la sodomie n’est pas ma pratique la plus fréquente. Je décide donc de me mettre sur lui pour gérer les choses et je fus très agréablement surprise de la facilité avec laquelle son sexe a pris possession de mon cul ! J’étais tellement excitée qu’il est rentré en un clin d’œil. Il a très vite repris le même rythme qu’a son habitude et m’a sodomisée avec vigueur. L’orgasme n’était pas loin. Nous avons décidé de nous installer pour la double dont nous avions envie et c’est F. qui s’est installé en-dessous. J.C. a laissé sa place un temps et mon 3eme coquin en a profité pour me faire un double mais vaginale ! J’étais extrêmement dilatée et  il a pu sans peine me prendre ma chatte déjà remplie. Je n’ai pas souvent l’occasion de ce genre de pratique ; il faut que les messieurs soient un peu habitués et bandent suffisamment pour que chacun prenne sa place. A chaque fois pour moi, c’est des orgasmes et des plaisirs incroyables. C’est avant tout des sensations très physiques mais j’y trouve aussi une excitation cérébrale dans le fait de me sentir ainsi prise entre deux hommes. Je me sens à leur merci et dominée de tous côtés. J.C. est vite revenu à l‘assaut et il a repris sa place mais dans mon petit trou cette fois. Une fois chaque queue bien en place il a repris avec vigueur ses coups de reins. Et je peux vous dire que je n’ai pas pu rester silencieuse bien longtemps. J’ai jouis si fort que tout l’appartement était rempli de mes cris. Je n’ai pas pu tenir bien longtemps à cette cadence. Autant je suis plutôt très endurante coté vaginale autant en anal, la douleur fait son apparition au bout de quelques minutes. Mon plaisir anal est aussi intense que bref.

Je me suis donc remise en position du missionnaire et comme j’avais la chance d’avoir des partenaires très endurants, ils ont repris le chemin de ma petite chatte sans baisser le rythme un seul instant. J’ai donc pu jouir encore beaucoup de fois ainsi prise avec une queue dans la main et une dans la  bouche. Je sentais que certains de mes partenaires étaient à deux doigts de jouir, j’ai donc pris l’initiative de me mettre à genoux aux pieds du lit. Ils savaient exactement ou je voulais en venir. Je leur avais fait part de mon souhait d’être couverte de leur semence et F. connaissait très bien mes habitudes vu que nous l’avions croisé plusieurs fois en gang-bang. Deux d’entre eux sont venus très vite et m’ont gratifié de longues giclées que j’ai accueillies dans des petits cris de plaisirs. Le propriétaire des lieux est venu se faire sucer avec gourmandise mais n’a pas souhaité jouir, quand au dernier comparse, il n’a pas pu venir malgré ses efforts et les miens.

Après une petite douche bienvenue, nous avons partagé une coupe de champagne. De quoi finir cette rencontre en beauté car j’adore ce nectar.

 

Lina

One thought on “Une journée pleine de rebondissements…suite 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *